Vont-ils oser ?

Vont-ils oser nous présenter les images de terreur lors du crash de l’Airbus A320 ?
Comment ont-ils put visionner des images, prises avec un smartphone d’un passager ?
Non ! monsieur le patron de ‘Paris Match’ ce n’est pas de l’info !
Vous devriez avoir une peine de prison, pour avoir visionné cette vidéo,
comme celui qui vous l’a fournie !
C’est le comble de l’horreur ‘VOLER’ à un mort son smartphone et dissimuler cette preuve à la Justice, pour visionner à son insu et celle de sa famille son contenu.
Le contenu d’un smartphone, c’est ce qu’il y a de plus privé qu’il soit et qui ne regarde en rien le ‘Grand Public’.
Arrêtez de vous draper dans le droit de l’information,
il ne vous donne pas tous les droits.
Vous motivez le côté le plus vil de l’homme, prêt à voler un mort, pour vous vendre des images et se faire de l’argent.
Mais comment au moment de mourir, on peut avoir l’idée et l’envie de prendre son smartphone pour filmer les dernières minutes d’horreur ?
Le fonctionnement du cerveau humain me surprendra toujours.
Celui qui a fait cette vidéo, voulait-il passer à la postérité en faisant exploser les compteurs de Youtube postmortem ?
Ou simplement laisser une preuve des causes du crash pour aider les enquêteurs ?
Nous ne le saurons jamais, il est mort smartphone à la main.
Par contre si on pouvait connaître la marque du smartphone,
sans doute pas un Iphone, qui s’explose quand il tombe de votre hauteur,
alors imaginez l’état à 700 km/h contre une montagne.

Que la journée vous soit douce comme un jour sans scoop.

 

Crash de l’Airbus A320, la cabine était fermée de l’intérieur.

New York Times

New York Times

L’afp reprend l’info délivrée par le New York Times :

‘Un des deux pilotes était coincé en dehors du poste de pilotage et tente de défoncer la porte d’accès à la cabine’

Un extrait de l’article du New-york Times :

Un haut responsable militaire impliqué dans l’enquête décrit la conversation « très lisse, très cool » entre les pilotes pendant la première partie du vol de Barcelone, en Espagne, à Düsseldorf, en Allemagne.
Puis l’audio dévoile que l’un des pilotes a quitté le cockpit et ne pouvait pas rentrer.

« Le gars en dehors frappe légèrement sur la porte, et il n’y a pas de réponse », a déclaré l’enquêteur. « Et puis il frappe la porte plus fort, et aucune réponse. Il n’a jamais eu de réponse «  …
« Vous pouvez entendre qu’il essaie de casser la porte. »

Alors que l’audio semblait donner un aperçu sur les circonstances menant à l’accident Germanwings mardi matin, il a également laissé de nombreuses questions sans réponse….« Nous ne savons pas encore la raison pour laquelle l’un des pilote est sorti »…
« Mais ce qui est sûr, ce est que tout à la fin du vol, l’autre pilote est seul et ne ouvre pas la porte. »

 

Un porte fermé de la cabine et c'est le drame

Un porte fermé de la cabine et c’est le drame

Lire la suite